Prêt immobilier sans apport

Prêt immobilier sans apport : quelle banque choisir ?

Depuis toujours, l’une des conditions de base d’une banque ou d’un organisme de prêt, pour qu’elle accorde un prêt immobilier, est que l’emprunteur dispose d’une certaine somme qu’elle injectera dans le projet en tant qu’apport personnel. Mais comme on dit, il ne faut jamais dire jamais. Il existe en effet des cas pour lesquels certaines banques ou organismes de prêt peuvent accepter de financer un prêt immobilier sans apport de la part de l’emprunteur. Si vous êtes intéressé par cette possibilité, voici ce qu’il faut savoir.

L’apport personnel : l’une des conditions des banques

En effet, l’apport personnel était une condition sine qua non pour les banques, pour qu’elles décident d’accorder un prêt immobilier. Mais au fil du temps, ces organismes ont essayé de rendre plus souples leurs conditions. Dans les années 2000, si l’apport personnel de l’emprunteur était généralement de 24% du montant total, cela est passé à 14% de nos jours. Et comme dit plus haut, il existe même certains organismes qui peuvent encore accorder des prêts immobiliers sans apport de nos jours.

Prêt à 100% et prêt à 110%

Il faut tout de même clarifier une chose importante. On entend par prêt à 100% un prêt immobilier qui va servir à financer le prix du logement à acheter. Cela n’inclut pas les éventuels frais de dossier et frais de notaire. Si l’on veut inclure ces charges, on doit alors parler de prêt à 110%, ce qui relève actuellement du domaine de l’impossible, déjà qu’il est assez rare qu’une banque accorde un prêt à 100%. Celle-ci va tout faire pour rester dans les classiques, à savoir accorder un prêt avec apport.

Auprès de quelle banque demander un prêt immobilier sans apport ?

Il est assez difficile de dire que telle ou telle banque accepte actuellement les emprunteurs sans apport, tout simplement parce que ces organismes font évoluer leur taux en permanence, tout comme leurs conditions d’entrée, en fonction de leurs objectifs. On peut tout de même avancer qu’un emprunteur pourra tenter sa chance auprès d’une banque qui a pour objectif de favoriser la production de prêt. Pour atteindre cet objectif, elle sera amenée à rendre plus souples ses conditions d’octroi. Par ailleurs, une banque qui veut à tout prix fidéliser ses clients pourrait aussi proposer des conditions alléchantes, et étudier un prêt sans apport.

Avoir un dossier solide pour un prêt immobilier sans apport

Avant d’accorder ou refuser un prêt, les banques vont scruter à la loupe le dossier du candidat (situation financière, emploi, dépenses, etc.). De manière générale, les emprunteurs qui ont le plus de chances de décrocher un prêt immobilier sans apport sont les suivants :

  • Les jeunes qui viennent tout juste d’entrer dans la catégorie des actifs. Ils ont une assez bonne excuse : ils n’ont pas encore eu suffisamment de temps pour épargner ou mettre de l’argent de côté.
  • Les particuliers qui ont souscrit à une assurance-vie ou qui ont effectué des placements. Ces personnes prouvent ainsi qu’ils sont capables d’épargner. Cela pourrait même être un très bon point, lorsque le taux de rendement de leur placement est supérieur au taux d’intérêt du prêt.
  • Enfin, on a ceux qui ont investi dans le locatif. Ces personnes bénéficient d’une base imposable réduite (intérêts de prêt déductibles des loyers), ce qui sécurise leur budget et leur permet de faire face aux mensualités.

Il est primordial de fournir un dossier particulièrement solide, si l’on veut espérer avoir un prêt immobilier sans apport. Pour cela, il est recommandé de faire appel à un professionnel tel qu’un courtier en crédit immobilier, il pourra vous informer et vous conseiller sur tout ce qu’il y a à fournir.